LES BEQUILLES DU REIKI :

Les TJR.

Les techniques japonaises de Reiki (TJR) sont des méthodes enseignées lors de la formation.

(Ils en existent d'autres encore considérées comme secrètes).

Elles permettent au praticien d'avoir des béquilles pour travailler, cependant, il faut garder en tête que c'est la l'Amour véhiculé par la Lumière qui réinforme et pas le guérisseur. Ce dernier irradie l'énergie, il la reçoit mais ne l'envoie pas. On peut dire que c'est le receveur qui se branche sur nous et l'absorbe. 

Revenons aux TJR :

LES TECHNIQUES JAPONAISES DU REIKI.

"Reiki Mawashi" :

C’est une technique d’harmonisation d’un groupe. Pour cela, le groupe de praticiens se place en cercle, et chacun place la paume de sa main droite en coupe recevant la paume gauche de la personne de droite et la paume de sa main gauche sur la paume droite de la personne de gauche. Selon les traditions cela se fait avec contacts physiques ou alors les mains à quelques centimètres. Le Reiki entre par la couronne de chaque praticien, descend dans l’être, et s’écoule par sa main gauche tournant dans le cercle dans le sens des aiguilles d'une montre. L'énergie peut atteindre des niveaux assez forts. 

Beaming :

Se pratique parfois à la fin d'un soin. On prévient la personne qu'on ne va pas la toucher mais que le traitement continue. On s'éloigne de 2 ou 3 mètres afin d'être hors de son aura. De là, on fait un traitement à distance selon toutes les règles (en traçant et en répétant le nom des symboles 3x en même temps etc.) et ce, pendant 3 minutes.

Gasshô meiso : signifie "méditation gassho".

Traditionnellement, le " Gassho Meiso " est réalisée en Seiza, cependant, si cette posture ne vous est pas confortable, cette méditation peut être réalisée assis sur une chaise, ou jambes croisées, le dos droit.
Fermez les yeux et centrez-vous sur votre tanden. Restez concentré sur le " ici et maintenant ", votre conscience focalisée sur votre tanden, tout en ayant conscience de votre respiration. Ayez-en juste conscience, ne cherchez pas à respirer consciemment.
Quand vous êtes détendu, dans un geste calme, placez vos mains en position Gassho, puis déplacez doucement votre conscience au bout de vos deux majeurs en contact. Oubliez l'existence de tout le reste. Si des pensées ou des sensations surgissent, redirigez votre conscience avec douceur vers le bout vos majeurs.
Restez dans cet état aussi longtemps que vous en avez envie. Un temps de cinq minutes est tout à fait correct au début. Usui conseillait de faire cette méditation 20 à 30 minutes le matin et autant le soir.

Gasshô kokyu-hô : signifie "technique de respiration gassho".

Cette technique est également appelée " Seishin Toitsu ".
Traditionnellement, gassho kokyu-hô est réalisée en seiza, cependant, si cette posture ne vous est pas confortable, cette méditation peut être réalisée assis sur une chaise, ou jambes croisées, le dos droit.
Fermez les yeux et centrez-vous sur votre seika tanden. Restez concentré sur " ici et maintenant ", votre conscience focalisée sur votre seika tanden, tout en ayant conscience de votre respiration. Ayez-en juste conscience, ne cherchez pas à respirer consciemment.
Quand vous êtes détendu, dans un geste calme, placez vos mains en position gassho, puis déplacez doucement votre conscience au bout de vos deux majeurs en contact.
A l'inspiration, sentez le Reiki inspiré par vos mains, qui coule dans votre tanden. Cela peut être ressenti comme une énergie, une lumière, un phénomène plus complexe. Entre l'inspiration et l'expiration, sentez le Reiki qui se concentre dans votre seika tanden. A l'expiration, sentez que le Reiki est expiré par votre seika tanden et à travers vos mains.

Enkaku chiryo-hô : signifie "traitement à distance" :

La distance, pas plus que le temps, n'ont de signification en matière d'énergie.

Il existe diverses méthodes de traitement à distance. Usui en enseignait par exemple la méthode basée sur l'utilisation d'une photo. Pour cette méthode, dessinez les trois symboles Reiki avec le chakra de la paume de la main au-dessus de celle-ci. HSZSN, SHK, puis CKR. Ensuite placez la photo entre vos mains en envoyez de l'énergie pendant 15 à 20 minutes, 3 ou 4 jours de suite. Envoyez vers une seule personne à la fois. Un mail imprimé venant de la personne est un bon compromis moderne pour remplacer la photo.

Hara Chiryo Ho (ou Tanden Chiryo Ho) : Ici, la technique utilisée va enlever les poisons ou les toxines du corps. La méthode est appropriée en cas de troubles émotionnelles, de fixations mentales, de névroses, de colères, de rancunes, de jalousies, d’empoisonnement alimentaires ou médicamenteux, ou de problème de peau.

Posez délicatement vos mains sur vos cuisses (paumes vers le bas). Fermez les yeux et centrez votre conscience sur le hara pendant quelques instants. Puis placez votre main non dominante sur le tanden et l’autre sur le centre Ajna. Par votre intention, demandez la purification de la situation, soyez conscient de la circulation de l’énergie et notez la différence de flux. Attendez qu’un équilibre se soit créé puis retirez la main du centre Ajna pour la placer sur l’autre main (tanden). Attendez que cesse les sensations, suivez votre intuition. Remerciez pour ce profond nettoyage. Cette technique induit le processus de désintoxication et recharge les réserves énergétiques.

Hanshin Koketsu-hô (Han-chine Ko Ketsou o) avec un h expiré :

Méthode de purification du sang de la moitié du corps ou méthode de fin de soin.
Mélanger le sang. Cette technique est utilisée pour ramener la personne traitée sur la planète terre. Elle est utile aussi lorsque qu'on travaille sur des personnes mentalement perturbées. Equilibrez la personne traitée en plaçant votre main gauche sur son épaule. Descendez doucement avec votre main droite (dix fois). Commencez à la septième vertèbre cervicale et descendez vers la hanche droite. Ensuite, répétez le même mouvement de balayage à partir de C.7 en descendant vers la hanche gauche (dix fois). Placez ensuite votre index sur le côté gauche de la colonne et votre majeur sur le côté droit. Descendez ensuite jusqu'aux fesses. Lorsque vous atteignez le point se trouvant en dessous de la cinquième vertèbre lombaire, donnez une légère pression avec les deux doigts et maintenez la pression pendant une seconde ou deux. Recommencez sept fois.

Kenyoku-Hô : signifie "technique de nettoyage à sec".

Le Kenyoku Hô est une technique qui permet de nettoyer sa propre énergie. Cette technique permet de se déconnecter de pensées, d'émotions, d'énergies, de personnes, etc. On peut la pratiquer avec un traitement, ou une méditation. Kenyoku fait également partie de la méditation hatsurei-hô. Il existe de nombreuses versions de cette technique.
Prenez une longue inspiration par le nez, et dans une longue expiration en disant " haaaaa ", placez votre main droite sur l'épaule gauche, et faite un geste de brossage en diagonale jusqu'à la hanche droite, puis le geste inverse, avec votre main gauche, de l'épaule droite à la hanche gauche, puis de nouveau avec votre main droite, de l'épaule gauche à la hanche droite, et enfin, toujours dans la même expiration, relevez légèrement votre bras gauche, et brossez-en l'intérieur avec votre main droite, puis faites le geste inverse, en brossant l'intérieur de votre bras droit avec votre main gauche puis à nouveau sur l'extérieur des bras.

Joshin kokyou-hô : signifie "technique de respiration pour nettoyer l'esprit".

Cette technique est également appelée " hikary no kokyu-hô".
Joshin kokyu-hô est donc une technique qui permet de se libérer du stress et des tensions négatives emmagasinés. Elle fait partie de la méditation hatsurei-ho. Traditionnellement, Joshin kokyu-hô est réalisée en seiza, cependant, si cette posture ne vous est pas confortable, cette méditation peut être réalisée assis sur une chaise, ou jambes croisées, le dos droit.
Fermez les yeux, posez vos mains sur vos genoux, paumes vers le bas, et centrez-vous sur votre tanden. Restez concentré sur " ici et maintenant ", votre conscience focalisée sur votre tanden, tout en ayant conscience de votre respiration. Ayez-en juste conscience, ne cherchez pas à respirer consciemment.
Quand vous êtes détendu, tout en restant concentré sur votre tanden, ressentez que lors de l'inspiration, le Reiki s'écoule naturellement, du sommet de votre crâne, jusqu'à votre tanden. A l'expiration, sentez le Reiki devenir plus fort en vous, irradiant partout dans votre corps, dissipant les énergies négatives, les tensions, et renforçant votre énergie, pour finalement émaner le Reiki par chaque pore de votre corps et qui irradie à l'infini. Gardez à l'esprit qu'il faut observer sa respiration et non chercher à respirer consciemment. Continuez cette pratique aussi longtemps que vous en avez envie.

Reiji-hô : (Reidji) :

Le mot signifie " indication de l'esprit " ou indication de la force Reiki. Cette technique est " le plus grand secret de la science de l'énergie ". Il faut suivre son intuition! Fermez les yeux et placez vos mains au niveau de la poitrine. Prendre la position Gasshô et reliez-vous à votre "Soi" ou votre « Moi supérieur », ensuite :

*Faire une prière affirmation dans laquelle nous demandons que l'énergie passe librement à travers notre système et permette à la guidance de se manifester librement.  Appelez votre guide.
* Ensuite, priez pour la guérison holistique, le bien-être à tous les niveaux et pour le plus grand bien de la personne (où de vous-même dans le cas d'un auto-traitement) : ex : Je remercie pour tout le bien-être, toute la santé, toute l'harmonie, toute la guérison à tous les niveaux, guérison holistique que ce traitement de Reiki apporte à cette personne.
* Placez vos mains jointes face à votre troisième œil (hara supérieur) et demandez qu'elles soient guidées là où l'énergie est requise.

Chiryo : Placez votre main dominante au-dessus du chakra couronne et attend qu'il y ait une impulsion ou une inspiration que la ou les mains vont suivre. Maintenant, attendez et observez ce qui se passe. Ne déplacez pas les mains avant de sentir que la zone concernée a retrouvé son équilibre. Ensuite, prenez la position suivante, selon la guidance reçue, pour rejoindre la prochaine zone nécessitant un travail.

Byosen : signifie "technique pour ressentir les déséquilibres énergétiques".

Méthode pour ressentir les déséquilibres énergétiques. La technique du scanner. Le mot japonais " BYO " signifie (maladie, raideur ou tumeur) et le mot " SEN " signifie (ligne). Cette méthode est assimilée à un bilan énergétique ou subtil. Il précède toujours les traitements. 

Byosen : Joignez vos mains dans la position Gassho, au niveau de votre cœur. Priez pour que l'énergie coule en vous et vous guide vers la partie du corps nécessitant un traitement. Si vos mains sont attirées immédiatement vers une partie du corps particulière, suivez-les. Sinon, effectuer les positions de la tête puis le praticien tient la main du coeur au-dessus du chakra couronne et attend qu'il y ait une impulsion ou une inspiration que la main va ensuite suivre. La personne effectuant le traitement laisse ses mains agir librement, touche les parties douloureuses du corps jusqu'à ce qu'elles ne fassent plus mal ou jusqu'à ce que les mains se soulèvent d'elles-mêmes du corps et trouvent une nouvelle partie à traiter.

Le Scanner : Placez la main la plus sensitive au-dessus du chakra coronal de la personne concernée à 40 cm environ puis descendez jusqu'à sentir une petite résistance et reliez-vous à elle. Ensuite, en glissant très doucement la main et en suivant cette sensation, scannez le devant du corps. Prenez votre temps en avançant doucement et ressentez les creux, les bosses, les engorgements ou blocages. Il se peut que vous sentiez un fourmillement dans les mains, de la chaleur, de la pression où même une sensation désagréable, cela s'appelle HIBIKI. Dès que vous sentez un trouble, déplacez latéralement la main à droite puis à gauche, en hauteur ou contre le corps afin de trouver l'emplacement où vous sentirez le plus de sensations. Il faudra alors traiter précisément cet endroit. Poursuivez jusqu'à bas du corps. Les LEN (lieux d'énergies négatives ou troublées) peuvent être dans l'aura ou sur le corps lui-même.

Jaki-kiri joka-hô : Signifie purifier les énergies de basses fréquences (mauvaises influences) qui sont considérées comme négatives. Contrairement à ce qui est souvent dit, il ne s'agit pas ici de les éliminer ou de les anéantir mais de les purifier et d'harmoniser la situation ou l'objet. Cette pratique permet d'enlever les mémoires enkystées dans la situation ou l’objet afin de ramener la clarté et l'équilibre. 

Voici la technique. Centrez-vous sur votre tanden. Sentez le Reiki s'écouler en vous par votre couronne, jusqu'à votre tanden. Si l'objet à purifier est d'assez petite taille pour tenir dans votre main, tenez le dans la main non dominante. Avec l'autre main, exécutez trois coups de "karaté" dans l'air, horizontalement, paume vers le bas, doigts tendus, à environ cinq centimètres au-dessus de l'objet. Chaque coup doit être vif, et s'arrêter brusquement au-dessus de l'objet au troisième passage. Il faut rester concentré sur votre tanden pendant ces mouvements. Enfin, chargez l'objet de pure énergie Lumière. Si l'objet est trop gros, utilisez quelque chose pour le symboliser qui tient dans votre main, ou visualisez le dans votre main.

_Nentatsu-hô : signifie "technique pour envoyer un souhait ou technique mentale".

Beaucoup de personnes pensent qu'utiliser des intentions positives en conjonction au Reiki est une idée new age, et dénature complètement l'esprit d'origine du Reiki, plutôt basé sur le "non agir". Pourtant ce genre de techniques existait déjà du temps de Usui. Nentatsu-ho est souvent considéré comme une méthode de "déprogrammation de mauvaises habitudes". Mais son usage peut être plus général que cela. Il s'agit d'une méthode qui permet de communiquer une intention, un message, un souhait, à soi (dans le moi supérieur) ou à quelqu'un d'autre. Ce n'est pas une méthode de guérison par la volonté, le but est de communiquer avec l'inconscient. Finalement l'attitude à avoir n'est pas si différente que celle que l'on a lors d'un traitement Reiki normal. Il faut formuler et se répéter l'intention mentalement de façon claire, mais sans effort. Le principe est d'utiliser une formulation sans négation, simple et au présent et d'ajouter un "garde fou". Ce garde-fou est "pour le plus grand bien de X et en harmonie avec l'Univers".

Pour cette méthode, connectez-vous au Reiki, et placez votre main non dominante sur le front, au niveau de l'implantation des cheveux, et une autre sur la base du crâne, là où se connecte la colonne vertébrale. Répétez l'intention. Si vous utilisez Nentatsu-ho pour quelqu'un d'autre, soyez bien sûr d'avoir compris le besoin de la personne. Au bout d'un moment, retirer la main du front et continuer à donner du Reiki avec la main dominante placée à l'arrière. Cette méthode est exécutée sans symbole contrairement au Seiheki-Chiryo-Hô.

Schu chu Reiki : signifie "Reiki concentré".

Schu chu Reiki est une technique de traitement nécessitant un groupe de praticiens qui donnent du Reiki simultanément à une personne. Il existe de nombreuses variantes. Celle que l'on m'a enseignée est basée sur un groupe de six personnes. Une personne s'occupe des positions de la tête. Pendant ce temps, quatre autres, deux de chaque côté, traitent le corps. Une dernière fait les genoux et les pieds. La personne traitée s'allonge sur le dos et chaque praticien assure deux positions, puis la personne s'allonge sur le ventre et à nouveau chaque praticien traite deux positions. Tous, changent de position simultanément, et la durée pour chaque position est de 3 à 5 minutes. Au total effectuer un traitement de ce type prend donc de 12 à 15 minutes.

Hatsurei-hô : signifie "méthode pour générer l'esprit".

Pratiquée en groupe la méthode hatsurei-hô est appelée shuyo-hô.
Hatsurei-hô est souvent présenté comme le joyau du Reiki. On suppose que cette méditation était la clef de voûte de la pratique spirituelle de Usui. Selon certaine source, hatsurei-hô était enseigné aux élèves de premier niveau (shoden) par sous-parties. La méthode complète faisait l'objet de l'enseignement de second niveau (okuden).

Préparation :

Faire le vide de l'esprit. La première phase de cette méditation est de faire le vide dans votre esprit. Cette phase est souvent omise lors de la transmission de hatsurei-hô, c'est pourtant une phase importante. Traditionnellement, les élèves de Usui faisaient le vide en chantant. Choisissez de chanter n'importe quel mantra qui fonctionne pour vous, par exemple "Om mani padmé hum" des bouddhistes tibétains, ou tout autre mantra qui vous plaît.

La posture :

(Kihon Shisei) : Traditionnellement, hatsurei-hô est réalisée en seiza, cependant, si cette posture ne vous est pas confortable, cette méditation peut être réalisée assis sur une chaise, ou jambes croisées, le dos droit.
Fermez les yeux, posez vos mains sur vos genoux, paumes vers le bas, et centrez-vous sur votre seika tanden. Restez concentré sur " ici et maintenant ", votre conscience focalisée sur votre seika tanden, tout en ayant conscience de votre respiration. Ayez-en juste conscience, ne cherchez pas à respirer consciemment.

Mokunen :

a : Focalisation de début ou formulation de l'intention.
Exprimer mentalement une phrase du genre "je commence hatsurei-hô maintenant".

1 -Kenyoku Hô : Voir la page correspondante sur Kenyoku Hô.

Connexion à l'énergie du Reiki : Cette partie est un rajout de Hiroshi Doï et ne faisait pas partie de la pratique hatsurei-ho de Usui. Levez vos bras, paumes vers le haut, les doigts vers l'extérieur. Connectez vous au Reiki, sentez le Reiki couler sur vous et en vous, jusqu'à l'intérieur de votre seika tanden. Ensuite reposez vos mains sur les genoux, cette fois-ci, paumes vers le haut.
2 -Joshin kokyu-hô : Voir la page correspondante sur Joshin kokyu-hô.
3 -Gassho meiso : Voir la page correspondante sur gassho meiso.
4 - Gassho kokyu-hô : Cette partie est un rajout de Hiroshi Doï et ne faisait pas partie de la pratique hatsurei-hô de Usui. Pendant cette phase, le reiju peut être donné. Voir la page correspondante sur gassho kokyu-hô.
5 - Sei Shin Toitsu : mon esprit est focalisé ou ma conscience est concentrée. C'est le moment ou l'enseignant donne le Reiju à tout le monde (cas d'un Hatsurei-ho groupé)
6 - Gokai : les idéaux du Reiki. Répétez, à haute voix, trois fois les cinq idéaux. Voir la page correspondante.

b : Formulation de l'intention de fin. Toujours avec les mains sur les cuisses, dites mentalement (formulation de l'intention) : "je termine hatsurei-ho maintenant".

Koki-hô : signifie "méthode de guérison par le souffle".

L'énergie émane du corps entier. Elle est irradiée très fortement par les mains, et c'est pour cela que l'on utilise principalement les mains en Reiki, mais elle se transmet également par le souffle et le regard. La méthode koki-ho ne trouve pas son équivalent dans la pratique occidentale du Reiki " Usui Shiki Ryoho ". On retrouve cependant cette notion de transmission par le souffle lors de certains processus d'initiation ou le maître utilise le souffle pour transmettre les symboles ou l'énergie. La technique koki-hô est utilisée lorsqu'on ne peut pas toucher la zone à traiter, par exemple les brûlures. Elle peut être également utilisée pour des personnes qui ont subi des abus et ne veulent pas être touchées.
Pour réaliser koki-hô, connectez-vous au Reiki, et inspirez par le nez, puis soufflez doucement par la bouche, avec les lèvres entrouvertes, de la même façon qu'un fumeur recrache la fumée. Sentez le Reiki lorsque vous inspirez, qui pénètre en vous, et sentez le Reiki à travers votre souffle. Il est possible de voir le Reiki, comme une lumière dorée ou une fumée. Il est également possible de ressentir une chaleur dans les poumons, la gorge, et la bouche.

Gyoshi-hô : signifie "méthode de guérison par le regard".

Tout comme koki-hô, la méthode Gyoshi-hô ne trouve pas son équivalent dans la pratique occidentale du Reiki. De la même manière, la technique Gyoshi-hô est utilisée lorsqu'on ne peut pas toucher la zone à traiter, par exemple les brûlures. Elle peut être également utilisée pour des personnes qui ont subi des abus et ne veulent pas être touchées.
Cette technique est basée sur la compassion du regard, un regard doux, relaxé, non focalisé. En aucun cas un regard fixe et concentré. On dit que le Reiki est "karuna" (action compatissante). Pour réaliser Gyoshi-hô, connectez-vous au Reiki, devenez Lumière. Regardez la ou vous voulez donner, avec un regard détendu, irradiant la gentillesse et la compassion pour toute chose, sentez le Reiki couler de vos yeux jusqu'a la personne que vous voulez traiter. Vous pouvez voir, ou visualiser l'énergie qui circule.

Hesso Thi Lio-hô : signifie "méthode de guérison par le nombril".

Le nombril est considéré comme un point de guérison important. Pour cette technique, tenez-vous à côté de la personne à traiter. Placez-vous en gassho et connectez vous au Reiki. Formulez l'intention, "je commence hesso chiryo-ho maintenant". Placez une main sur le ventre de la personne, avec le majeur exerçant une légère pression dans le nombril pour ressentir le pouls. Donnez du Reiki pendant cinq à dix minutes, et terminez par un gassho.

Tanden chiryo-hô signifie "méthode de guérison par le tanden", le tanden étant le centre énergétique situé quelques centimètres sous le nombril. Cette technique est également appelée hara chiryo-ho, ce qui signifie "méthode de guérison par le ventre".
La méthode tanden chiryo-hô est considérée comme utile pour aider à évacuer les toxines, d'un point de vue physique ou émotionnel. Placez-vous en gassho et connectez-vous au Reiki.

Formulez l'intention, "je commence tanden chiryo-hô maintenant". Placez une main sur le tanden de la personne, et une autre au même niveau, dans le dos. Restez dans cette position jusqu'à ce que vous ressentiez que l'énergie s'équilibre entre les deux mains, puis placez les deux mains sur le tanden pendant vingt minutes, et terminez par un gassho.
A l'origine, les méthodes Ushi Te, Nade Te, et Oshi Te, étaient des techniques de massage du corps physique. Régulièrement, on trouve des adaptations de ces méthodes ou il est question de massage du corps énergétique, sans contact physique.
La méthode Ushi Te consiste à tapoter le corps énergétique du bout des doigts, ou avec le plat de la main. C'est une technique de stimulation qui aide l'énergie à circuler. Elle est utilisée en cas de blocages ou de stagnation d'énergie. Cette technique aide l'énergie Reiki à pénétrer.

Seiheki Chiryo-hô : signifie en japonais (habitude) "technique pour traiter les mauvaises habitudes".

Cette pratique est similaire à Nentatsu-hô, sauf qu'elle utilise les symboles Reiki. Pour cette méthode, connectez-vous à l'énergie de Vie. Quand vous vous sentez prêt, tracer les SHK et CKR à l'arrière de la tête (sur la nuque) et y placez la main dominante. L'autre main se place sur le front de la personne pendant qu'elle répète de façon intense des affirmations positives pendant deux à trois minutes. On retire alors la main du front pendant que l'on continue à donner de l'énergie toujours posée à l'arrière de la tête.
Exemple de formulation : "Je suis libérée de toute addiction et je rends grâce pour cette bénédiction. Je suis parfaitement calme et serein (e). Je respire à présent la santé et je me sens parfaitement comblé (e)".

Ensuite on pratique un lissage de l'aura "vers le hauten commençant au tanden.

Reiki Undo : C'est une méthode de soin (durée 3 mois) de libération des énergies.

En position au sol, les mains sur les genoux, les yeux fermés, sans rien faire, nous laissons parler le corps. On dit : " Reiki Undo commence ! " Le corps bouge sans que nous le contrôlions. Vous mettez fin au soin en disant " Reiki Undo est à présent terminez.


Gedoku Hô : Cette technique sert à nettoyer les toxines.

Les mains sont placées au niveau du hara, une sur le devant et l'autre derrière le corps, face à face. Le mot 'Doku" signifie poison ou toxine et le mot "Ge" veut dire faire baisser. Il faut visualiser les toxines quittant le corps, elles s'écoulent comme une boue ou un liquide noir, visqueux. Elles seront recyclées par l'univers. En fait, il s'agit d'énergie de très basse fréquence qui quitte le ou les corps.

Nettoyage de l'Aura par le Reiki :

Fermez les yeux tout en étant debout. Tendez les bras vers le ciel, paumes face à face. Ressentez le Reiki. Visualisez le symbole 4 (troisième degré ou alors 2 dès le second degré), puis l'énergie qui descend le long de votre corps à travers le chakra de la couronne pour vous emplir de lumière violette.

Maintenant, visualisez le symbole 1 en trois dimensions. Le haut du symbole doit se situer juste au-dessus de la tête. Laissez l'énergie descendre en un mouvement de spirale et dans le sens de rotation des aiguilles d'une montre autour de vous. Dans ce mouvement, voyez le Reiki venir à bout des blocages et renforcez l'aura. Répétez le mantra trois fois.

Répétez l'étape précédente, neuf fois.

Visualisez le symbole 4 en le faisant démarrer en haut de la tête puis faites-le descendre sous les pieds. Répétez le mantra, trois fois.
Visualisez le Reiki telle une brume dorée et inspirez-la. En expirant, faites émaner de vous l'énergie pour la répandre à travers l'univers.

Ouvrez les yeux lorsque vous vous sentez prêt.

Rechargement de l'aura : Technique à utiliser quand on se sent faible énergiquement. Cette déperdition d'énergie peut être due au stress, à la maladie, à une peur, ou à la présence d'une personne qui aspire (sans le faire exprès) les énergies de son entourage. Il suffit de former deux cercles entrelacés avec les pouces et les index et de s'entourer mentalement de l'énergie Reiki.


FIN.