SANTE ?  BIEN-ETRE ?  BONHEUR ?

L'HOMME N'EST QUE CE QU'IL PENSE ÊTRE !

Conscience

    Vous avez très souvent la vérité sous les yeux mais vous ne regardez pas.

Vous êtes trop souvent un zombie !


Être !

 Gnôthi seauton !

 
  « Connais-toi toi-même ». Cette expression est emplie de sagesse. Il vaut mieux se faire détester pour ce que l'on est que de se faire aimer pour ce que l’on n’est pas, alors, si vous voulez vivre heureux, soyez vous-même avec un Esprit libre. Empli de douceur, de souplesse et de simplicité, rayonnez votre dimension essentielle, c’est-à-dire votre état divin. Je suis ce que je suis. Vous connaissez cette formulation mais que signifie-t-elle ? Simplement que votre Conscience a retrouvé l’Esprit de son Être. Le cœur de la Présence, le « Christ » flamboyant. Cela se produit dès que le mental fait silence, cela surgit lorsqu’on a posé l’équation humaine comme proportion visible de cette unicité divine. Cette sagesse du cœur entraîne automatiquement détachement et lâcher-prise car ces strates de réalité, formant notre matérialité, révèlent cette Pure Conscience dont nous sommes parties intégrantes malgré une dispersion en une infinité d’expressions. Voilà la réalité de la Vie. Il n’y a là aucun mysticisme, juste une évidence de la pulsation divine. Je parle ici de connaissance de soi-même car il est clair que la manifestation de la vie sans la conscience est quelque peu absurde et vide de sens, puisque cette conscience permet de témoigner de quelque chose de transcendant. Oui l’invisible est là et le nier ne le fera pas disparaître. Je laisse de côté les matérialistes et autres nihilistes, je les laisse à leurs certitudes. Quant à moi, je sais qui je suis. Je suis Pure Conscience et par « Christ », j’invoque la Force de Vie et je la rayonne en soins. 

Rappelez-vous donc qui vous êtes !

Poursuivez votre lecture, le secret est là, révélé !

SOYEZ PURE CONSCIENCE !

Feu solaire Shihan


Signification du vocable :  REIKI.

   "REI" signifie Esprit transcendant, Conscience Divine et désigne la nature fondamentale de tous les êtres, par-delà la naissance et la mort. "Ki" signifie énergie ou « Force de Vie » et fait référence au fluide répandu en soin. Les deux idéogrammes Rei et Ki fusionnés, donnent l’idée d’une Conscience illimitée, inconditionnelle, dirigée par l'Esprit dont l’origine est au-delà des mots. Reiki désigne la Source qui s’expérimente. D’elle émane cette Puissance porteuse d’une information qui se répand par intentionnalité. Elle est d’une pureté absolue et capable de soigner le corps, l’être dans sa globalité. Seule cette puissance peut véritablement permettre la transmutation de l’âme, dont la guérison du corps physique n’en sera que la conséquence visible. C’est une Puissance qui répond à l’intelligence et à l’amour inconditionnel de l’Esprit. L’adjonction de Rei à Ki (REIKI) confirme votre nature sacrée, c'est l'état du vrai thérapeute énergétique. Avec le Reiki on se place au-delà des formes relatives de manifestation de l’énergie.


Si je fais la synthèse à retenir cela donne :

VOUS !

Je vous le dis ici :

   Plongez au cœur de la Présence !


                    Oui, je vous le dis à nouveau, vivre selon la réalité spirituelle, ici et maintenant, signifie renoncer à votre personnalité et surtout à oublier votre ego ! C’est en quelque sorte, plonger dans la connaissance de soi en passant par la conscience ou l’intuition pour appréhender l’Esprit caché en chacun de nous, dans notre « Soi ». Comment accomplir ce miracle ? Nous allons procéder, étape par étape.
 
En fait, il s’agit d’un voyage intérieur en quête de l’expérience directe du Divin. Il reste mystérieux et merveilleusement personnel mais vous le savez maintenant, la vérité est ailleurs. Ce voyage, ce chemin, conduit à élever sa conscience, pas à pas. Il faut en prémisse s’être libéré du mental et donc s’abstenir de tout jugement et de toute colère afin de faire jaillir de son « Christ » (ce que vous êtes en réalité), son amour et sa compassion. C’est un peu comme le ferait un spectateur devant une pièce de théâtre. Il participe à la scène en conscience mais n’en est plus directement partie prenante. Il s’est comme extrait intellectuellement du paysage. Ensuite, deuxième phase, il faut sortir de l’ignorance, des dogmes et des archaïsmes de cette terre comme de toute intolérance. La mainmise de la société est terminée, sa domination souvent abusive n’a plus de prise.
 
Cet état de sérénité va entraîner et faire surgir la sagesse et la compréhension de celui qui a su s’élever et en conscience redevenir cette merveilleuse Divinité. Là, au cœur de la Présence, dénué aussi de toute duplicité, de toute arrogance et avec humilité, plongez dans votre cœur, car vous êtes « l’Esprit ».

C'est un fait et vous devez le reconnaître aussi !