PROTECTIONS ET ANCRAGE !

Protection

Voici quelques conseils dédiés aux praticiens : 


Après la rubrique protocole et déroulement d'une séance, 

les questions sont nombreuses et pertinentes

dans le domaine des séances énergétiques.


Comprenez bien que l'énergie canalisée affecte les corps subtils mais aussi la matière dense qui elle-même est énergie. Vous agissez dans des dimensions que la plupart ne comprennent pas, vous ouvrez des portes et vous accédez à des choses susceptibles de causer du bonheur, la santé et la paix mais aussi parfois : anxiété, douleur et malaise car un travail énergétique fait ressurgir les traumatismes enfouis, libère la mémoire cellulaire ou mémoire de la structure osseuse etc.
Lors du soin, adoptez une bonne position, bien stable, genoux non verrouillés ainsi vous serez enracinez à la terre, vous vous garantissez une connexion lucide avec les plans de Lumière. Si vous avez des malaises ou si vous percevez les troubles du patient (troubles qui peuvent perdurer quelques jours), c'est le phénomène "d'empathie" non désiré. Le pratiquant n'est jamais à l'abri, même si la chose est assez rare de déclencher ce phénomène avec le receveur. Il éprouve ainsi les effets sur lequel il intervient. Il peut alors en cours de soin, ressentir un mal de tête s'il intervient pour une migraine, une angoisse si le receveur est fortement stressé, avoir mal à la gorge pour une angine, etc.

     Posez-vous la question suivante : Que fait le Reiki ?

Le Reiki vous ouvre !

Celui qui veut dispenser la Lumière, doit connaître les ténèbres qu'il est amené à éclairer !

(Voir la rubrique suivante : les perturbations).


REPRENONS LES PRINCIPES :

  • Avant de commencer un traitement de Reiki, vous devez bien prendre conscience de votre corps et de votre posture.
  • Sentez le contact de vos pieds avec le sol et concentrez-vous sur votre hara. Si des tensions apparaissent, modifier votre posture jusqu'à ce que vous éprouviez une sensation d'équilibre. Débloquez vos genoux afin de permettre le libre passage de l'énergie.
  • Soyez dans la paix, détendu et présent ! Être crispé vous empêche d'être en phase avec le patient.
  • Installez une protection de Lumière qui borde l’enveloppe extérieure de notre aura. Durant le soin, vous éviterez les transferts, polluants ou même parasites que draine le patient probablement sans le savoir.  
  • Connectez-vous par la pratique du Gasshô, ouvrez votre canal, invoquez l’énergie guérissante de la Source et uniquement elle, puis laissez ensuite l'énergie descendre à travers vous et agir, en étant présent à ce que vous faites, dans un total lâchez-prise !
  • Souvenez-vous, pour le soin, l'utilisateur (donc vous), devient un instrument limpide pour la force de vie, la Lumière canalisée. Le receveur absorbe volontairement l'énergie, alors le contre-courant de base fréquente n'existe pas. Il faut comprendre que vous pouvez, par contre comme il est dit ci-dessus, syntoniser avec le patient et entrer en résonance. Cette sensation peut devenir pénible mais reste sans danger.
  • Evitez de tomber dans le schéma classique du praticien-donneur et du patient-receveur, restez détaché ! Votre rôle se limite à ressentir les perturbations, traumatismes, congestions puis à les réparer. En début de soin, vous pouvez aussi constater que le receveur est "occupé". En effet, des petits parasites provenant de l'astral, des formes-pensées, des volts (1) ou égrégores peuvent s'accrocher à son corps d'énergie ou être fixés à son aura. Dans ce cas de figure, il faudra soit les transmuter, les supprimer ou les renvoyer sur leurs plans d’existence.
  • Ensuite, soyez un canal limpide pour l'énergie qui va recharger le patient, l'aider ainsi à reprendre conscience de ses possibilités et se transformer afin qu'il puisse se guérir lui-même à l'avenir.

    (1) Une forme-pensée disharmonieuse ou négative, un voûlt, est une pensée cristallisée dans une personne, généralement par intention, prenant ainsi l'apparence d'un charme, d'un maléfice, d'un ensorcellement, d'une malédiction, d'une haine dirigée contre quelqu'un etc. et qui la possède.

LES PROTECTIONS PSYCHIQUES :

    En prémisse, rappelez-vous que vous êtes un être de Lumière (une conscience avec son cœur (Christ) et que votre aura vous protège contre les énergies multiples qui vous environnent. En matière de soins énergétique, il faut cependant prendre quelques précautions supplémentaires comme dans la vie courante si vous avez à vous déplacer dans un lieu malsain, chargés de basses vibrations et aussi pour protéger votre aura etc. Nous allons ici encore, nous servir de l’Esprit pour créer une forme-pensée qui sera positive cette fois. 

La mission d'une forme-pensée est d’accomplir quelque chose de précis. Ici, une protection psychique. Visualisez mentalement votre but, votre réalisation. Donnez-lui une fonction, des attributs précis puis un nom (coque ou protection psychique, coquille de Lumière etc.  Ensuite, elle doit d'emblée, être programmée pour s’auto enlever sitôt la mission accomplie. Une forme-pensée doit toujours être contrôlée. 

  • Centrez-vous et faites un "Kenyoku Hô".
  • Purifiez votre espace "intérieur" en harmonisant vos chakras, et en activant les symboles Reiki. Imaginez les symboles comme des perles de lumière qui débordent et inondent votre champ énergétique.
  • Création d'une coque psychique : Pour vous protéger dans les cas évoqués ci-dessus, créez mentalement par une intention précise une enveloppe transparente d’énergie Lumière, de forme ovale, formant ainsi une couche supplémentaire placée autour de votre aura. Elle doit épouser parfaitement celle-ci et son épaisseur peut varier selon votre désir de quelques centimètres à une dizaine. Affirmez par une volonté appuyée qu’elle est totalement inviolable, infranchissable et totalement invisible ne laissant passer que la pure énergie divine que vous canalisée en soins. Vous pouvez même la charger d’un courant de haute tension qui brûlera instantanément tous envois de parasite, ou toutes attaches psychiques. Elle sera ainsi très efficace pour prévenir toutes intrusions de négativités. Cette coque une fois créée, le sera une fois pour toutes, car elle se cristallisera et se durcira au fur et à mesure du temps et de son emploi. Il vous suffira de l'invoquer pour qu'elle reprenne sa place dès que le besoin s'en fera sentir. Cependant, il faudra bien la ressentir en place avant de commencer un travail énergétique ou dans le cas d'une protection temporaire. Pour cela, lors d’une méditation, placez votre protection puis en conscience projetez-vous en elle. Sentez-la, ressentez sa Force, sa puissance. Vous êtes elle, elle est vous. Remerciez-la de sa présence, elle est à présent votre bouclier indéfectible. 
  • Mot de pouvoir : Pour utiliser le vocable « TAMAKI » en tant que protection, il faut dire « TA MA KI » en trois syllabes. Pour manifester le feu divin et brûler les congestions ou les miasmes lors des soins, utilisez le CKR ou ce mot en prononçant ainsi : « TAMA KI » en deux syllabes. 

AUTRES EXEMPLES DE PREPARATIONS ET DE PROTECTIONS : 

  1. Bien secouer les mains et les passer sous l'eau claire avant et après les soins, pendant trois ou quatre minutes.
  2. Créer un espace sacré dans votre salle de soins, nettoyez l'espace des énergies de basse fréquence, imprégnez l'espace du plein pouvoir de l'Amour Divin, de la Lumière et de la Force Reiki. Utilisez de l'encens, une bougie ou de la musique pour créer l'harmonie et ce, en accord avec la personne traitée.
  3. Restez ouvert pour l'énergie Reiki que vous utilisée.
  4. Pensez bien à vous ancrer au sol pendant le soin (par exemple, visualisation que vos pieds se prolongent dans le sol comme les racines d'un arbre) et utilisez le CKR (au degré 2).
  5. Si vous avez un ressenti désagréable, décontractez-vous et continuez à observer le mouvement et la sensation de l'énergie. Sa sensation restera quelques temps dans votre corps et repartira promptement.