BLOCAGES, CONGESTIONS, PARASITES ET ENTITES. 

Ce que nous pouvons rencontrer sur un corps subtil.

 
Celui ou celle qui veut dispenser la Lumière,  
doit connaître les ténèbres qu'il est amené à éclairer !

 
(Voir la rubrique précédente pour les protections à mettre en place).
 

Ne tombez pas dans la niaiserie !


      Dans le nouvel âge, il est de coutume de dire et d'enseigner qu'il faut se placer dans l’amour, qu’il faut être transparent aux énergies ou aux différents plans de conscience etc. et les laisser passer à travers soi sans les retenir. Allez expliquer cela à quelqu'un qui a reçu un voûlt ou un envoûtement ! Donc en perfectionnement, vous apprendrez à faire la différence entre ce qui sera transmuté, renvoyé sur un autre plans ou accompagné vers la Lumière.

Question : Pourquoi devons-nous utiliser une protection psychique
lors des soins énergétiques ou dans nos déplacements à risques ?

 
    Parce que nous sommes des êtres multidimensionnels qui créons des projections basées sur nos schémas intérieurs qui sont parfois délétères. Nos moyens de créations sont multiples eux aussi. Par intentionnalité ou non, nous créons à partir de notre imaginaire, de nos pensées conscientes ou inconscientes, de nos peurs, de nos interdits, nous créons dans le monde astral, un monde consensuel né parfois de terreurs récurrentes voire collectives (sur le plan astral, je rappelle que toute création est immédiate). C’est un flux d’information qui circule en continu jusqu’au plan physique et inversement. Le guérisseur doit donc non seulement le savoir mais s’en protéger car nous attirons à nous ce qui nous ressemble, c’est la loi d’affinité mais pas seulement. Le monde est divisé en différent niveaux de conscience. Le premier que nous trouvons après le plan physique est ce fameux monde astral. On peut le comparer à notre monde inconscient. Il est dangereux et contient des forces négatives, nous venons de le dire. Nos cauchemars en sont issus. C’est comme un champ de bataille avec des parasites, des entités, des miasmes surtout dans le bas astral. Ils sont retors et se dissimulent sous de trompeuses apparences et les praticiens Reiki ne sont pas à l’abri de ces parasitages dans le travail énergétique car de nombreuses personnes sont squattés ou traumatisés par ces miasmes.

Donc, il faut impérativement se protéger lors du travail énergétique. Pour y faire face, la première étape consiste à être conscient de leur existence. Ensuite le thérapeute utilisera une bulle de protection psychique infranchissable, inviolable lors de chaque soin. Cela nous coupe simplement de ces parasites (formes-pensées, égrégores, entités etc.) qui sont réelles. Le simple fait d’être dans les peurs, dans les doutes, dans l’incertitude, provoquent une brèche dans notre protection.


Signaux d’alerte !

 

La température des champs de fréquences et la réaction de notre corps subtil :
 

    Si vous sentez un vent glacé, un malaise, des nausées ou autres, coupez le contact immédiatement, vous êtes en relation avec un parasitage. La sensation de mal-être doit vous interpeller immédiatement. C'est l’un des éléments qui permet en effet de percevoir une entité, mais pas seulement, il faut tenir compte de la réaction de notre corps subtil. En effet, une entité positive, un guide, un être de lumière possède une fréquence vibratoire haute et va émettre un champ doux voire chaud. Parallèlement, un parasite, une larve, une entité du bas astral va émettre une fréquence faible, donc une température froide d’où notre perception de frisson, de fraicheur liée à une sensation déplaisante nous permettant d’y faire face en adoptant une attitude adéquate. Notre corps subtil va réagir instinctivement à "la présence". S’il bascule en avant, pas de danger. 

Par contre, si vous sentez qu’il vous tire en arrière, c’est pour signaler "une ou des présences" sur un corps, dans un espace donné ou un environnement. Pour la repérer, placez vos mains devant vous en captation, puis tournez dans plusieurs directions est étudiez la réaction de votre corps subtil. Je mets donc en garde le praticien Reiki qui doit le savoir. Je lui demande aussi de prendre en compte les miasmes laissés sur place par les patients. Leurs formes-pensées, addictions, habitudes néfastes, haines, comportements et résidus de parasites, coques, etc. drainent des miasmes que vous vous devez de nettoyer. Non seulement, ils sont nocifs pour les patients suivants mais également pour vous si vous y adhérez. Ces scories risquent d’entraîner des fissures dans votre aura qui deviendra une niche à bestioles. 
 

Explicitons un peu ces différentes charges : 

A présent, revenons essentiellement aux charges à supprimer dans un soin ou à transmuter car vous devez garder en mémoire que l’ombre n’est qu’une absence de lumière. Ainsi, on peut considérer un mal comme une absence de bien.

Il existe trois types essentiels de charges énergétiques négatives  
que doit parfois enlever le praticien averti avant de recharger le ou les corps subtils :


 A : Celles qui proviennent de l'intérieur, c'est à dire que nous générons nous-même.
 
B : Celles qui proviennent d'anciens traumatismes.
 
C : Celles qui sont projetées de l'extérieur sur nos corps subtils.

 
Nota : Cet enseignement n'est généralement pas donné dans les stages Reiki mais ressort de l'expérience 
et de la pratique des traitements. Il est abordé lors du stage de perfectionnement.

 
   A - CHARGES EMOTIONNELLES PERSONNELLES :
 
Mental et émotionnel conditionnent votre vie !

   Le mental ne fait pas seulement référence à la pensée. Il comprend également vos émotions ainsi que tous les schèmes réactifs inconscients mettant en rapport pensées et émotions. Une émotion est la réaction de votre corps à votre mental, ou encore le reflet de votre mental dans le corps. Il s'agit d'émotions vécues intensément qui ont laissé des traces sur les chakras correspondants voire dans l'aura :

 
Les non-dits : Lorsque nous sommes confrontés aux personnes qui nous entourent, il est parfois difficile, voire même impossible de dire ce que l'on pense.
La loi de causes à effets : C'est une loi spirituelle, d'actions et de réactions. Tout ce qui est semé en bien comme en mal sera récolté tôt ou tard.
Nos interdits : Ils proviennent généralement de la programmation que nous avons dans cette vie.
Les voeux périmés : Lors d'une vie précédente, nous avons pu être religieux, prêtre, moine et ils peuvent être à l'origine de bien des sabordages que nous nous infligeons car ils n'ont pas été annulés.
Liens avec nos ancêtres : Nous descendons tous de parents biologiques connus ou inconnus et nous avons hérité de ce poids collectif familial. 
Les auto-envoutements : C’est une forme d'envoûtement ou pollution que l'on effectue sur soi-même en entrant dans un cercle de paranoïa, se croyant envoûté sans aucune raison mais en toute bonne foi quand tout va mal. Cela génère les mêmes problèmes. Le dégagement a pour but de "nettoyer" les corps subtils et l'esprit, de remettre en place le corps aurique pour le bon fonctionnement physique des individus dont le comportement laisse à désirer.

 
  
B - BLESSURES OU TRACES DE VIOLENCE :

 
Les mémoires du passé proviennent principalement de vies précédentes et se manifestent dans le corps physique, éthérique et parfois dans le corps émotionnel à l'endroit précis où le corps physique a été atteint (c'est la mémoire cellulaire) mais attention, l'information est également conservée dans la structure osseuse du squelette.
 
 Ici, il s'agit de réminiscences du passé ayant un impact dans notre vie actuelle :


  • Blessures par armes : Il s'agit souvent de réminiscences de blessures graves ayant pu entraîner la mort et qui provoquent dans cette vie des faiblesses, des douleurs inexpliquées etc.
  • Traces de violence : Il s'agit de marques, déformations ou mutilations subies dans les vies passées ou sur d'autres plans et qui sont visibles sur la peau sans qu'on puisse expliquer ces traces.
  • Traumatismes de violence : Morts violences, agressions, traumatismes en tous genres laissant des réminiscences dans la vie actuelle et influençant notre comportement de tout les jours et entraînant des peurs, des phobies ou de la panique inexpliquée.
  • etc.

 
C - PROJECTIONS VENANT DE PERSONNES NEGATIVES :
 
Lorsqu'on subit une attaque psychique, on sent que quelque chose ne va pas, sans pouvoir, la plupart du temps, préciser de quoi il s'agit. La personne se rendra en premier chez le médecin qui prescrira un quelconque médicament. Bien entendu, celui-ci n'aura aucun effet. Si elle se retourne vers un praticien non averti, elle va recevoir un soin et l'énergie la stimulera et aggravera probablement le problème car l'énergie curative nourrit les entités ou les parasites. La situation risque donc d'empirer. Si l'envahisseur est un esprit, plusieurs conséquences sont envisageables : il peut simplement agir la nuit et se retirer dans un endroit tranquille de la maison en attendant la nuit suivante pour se nourrir à nouveau d'énergie mais il tentera surtout de subjuguer, de manipuler le corps mental et émotionnel de sa victime pour changer sa personnalité et la tirer vers le bas, vers le stress, la peur etc. Les tiers vont remarquer le comportement "bizarre" de celui qui subit cette attaque psychique.
 
 ________________
 
Les attaques psychiques, sous quelque forme que ce soit, peuvent faire des ravages et sans réaction de votre part peuvent provoquer de la dépression, de l'anxiété, la maladie, un manque de chance, des accidents, une perte d'emploi ou encore des problèmes financiers.
 
Par ailleurs, les attaques psychiques peuvent ouvrir la porte à une contamination psychique.
De profondes contaminations peuvent provoquer des maladies chroniques, de la fatigue etc.

 
 
En voici une liste non exhaustive :
 
Premiers cas - Il s'agit d'envois volontaires ou non provenant de tiers :


  • Les pieux astraux : Il s'agit de fortes projections de pensées négatives répétées qui ont été envoyées sur une personne avec une intention consciente ou inconsciente. Elles apparaissent sous forme de flèches de différents diamètres allant de la plus petite au pieu le plus gros.
  • Les formes pensées : Elles sont créées par l'homme et sont le résultat de la fusion de ses pensées orientées vers un même but. C'est une programmation positive ou négative.
  • Egrégore : Le mot désigne en principe un concept émanant d’un esprit de groupe mais pas seulement. C’est une entité psychique positive ou négative, la multiplication de formes-pensées (une programmation), une force produite et influencée par les désirs et émotions, d'un ou de plusieurs individus unis dans un but commun. Cette force vivante fonctionnerait alors comme une entité autonome. Un égrégore apparaît, par exemple, d'une fervente prière collective, d'une thérapie de groupe, d'un soin énergétique, d'un rituel qui pourrait être chamanique par exemple, mais qui pourrait tout autant être la résultante d'extrémismes religieux, politiques ou nationalistes mais attention car l'égrégore condense, rassemble ce que chaque membre y apporte. Chaque membre, du coup, reçoit de l’égrégore dans lequel il entre, plus que ce qu'il a apporté. Il y a donc interaction entre les membres du groupe et l’égrégore.
  • Liens de possessivité : Il s'agit de projections de personnes très possessives dans le but subconscient de se relier à nous et d'être nourris énergiquement.
  • La possession : La possession est le phénomène par lequel un démon ou une entité envahit le corps d’un être et en prend le contrôle. Phénomène multiple, on peut classifier les cas de possession en quatre groupes, suivant deux critères : le consentement de la personne et son état de grâce. La plupart des cas de possession proviennent de cérémonies occultes : spiritisme et rituels sataniques.
  • Les vampires énergétiques : Quelqu'un qui vit avec un "vampire énergétique", autrement dit un compagnon ou une compagne qui pompe toute l'énergie ambiante, viendra régulièrement vous voir l'énergie à plat. Ces voleurs portent différents noms : l'intimidateur ou l'accusateur, l'interrogateur, l'indifférent et le plaintif. Ils agissent soient consciemment ou inconsciemment et volent l'énergie vitale d’autrui, ce qui dérègle totalement le système énergétique.
  • Les empoisonnements psychiques : Certaines personnes malfaisantes ont tendance à désirer ce que les autres possèdent, elles agissent par jalousie, dans le but unique de détruire la vie de ceux qu'ils n'apprécient pas.
  • Assaut psychique : Lorsque quelqu'un s'attaque au champ énergétique d'autrui en ayant une intention négative, par exemple le fait d'envoyer de la haine à quelqu'un ou le fait de souhaiter la perte de quelqu'un ou encore de lui provoquer de graves perturbations de santé.
  • Mauvais sorts et voûlts : De nombreuses personnes (vaudou, marabout, sorciers de tout genre) sans scrupule ou complètement dans l'ignorance font ce type de pratiques de sorcellerie. Ils peuvent appeler les forces d'en bas pour jeter un sort sur une personne et faire intervenir sur lui des forces maléfiques. Le plus souvent ils le font moyennant finance à la demande d'un client. Les voûlts (figure de cire soumise à certains mauvais traitements) sont placés dans cette catégorie.
  • Envoûtement : Un envoûtement est une charge énergétique ou une entité négative envoyé à l'encontre de quelqu'un dans le but de lui nuire. Que ce soit un auto-envoûtement, un envoûtement inconscient, un envoûtement conscient, le principe est le même. Tout est une question d'énergie.
  • Hantise : Sensation de présence ? vision de personne qui ne devrait pas être là ? objets déplacés ? Déménagement avec malaise quand vous entrez dans votre nouvelle maison? évènements irrationnels ?, nuits troublées ? Les entités peuvent nuire, voir détruire une vie !
  • Vampirisme psychique : lorsque quelqu'un puise dans le champ énergétique de quelqu'un d'autre, il s'agit de vampirisme psychique. Il peut être pratiqué consciemment et fait dans une mauvaise intention, ou alors tout à fait inconsciemment sans aucune mauvaise intention. Le vampirisme psychique inconscient est tout à fait courant. C'est ce qui se passe lorsque quelqu'un est en manque d'énergie et puise dans le système énergétique de quelqu'un d'autre pour se recharger. On le constate par : des vertiges, des pertes d'énergie, des tensions dans les muscles, de la confusion mentale, des maux de tête, de la fatigue chronique, des perturbations du sommeil, de l'irritabilité, une humeur déprimée, une maladie physique ou par une diminution de l'aura, des trous ou fissures et l'installation de larves du bas astral.
  • Contamination psychique : La contamination psychique se produit lorsqu'un système énergétique vulnérable est exposé à de l'énergie négative. Même quelqu'un qui n'a pas d'intention négative peut contaminer un système subtil, et ce lorsqu'il est porteur de beaucoup d'énergie négative. Si vous vous sentez continuellement irrité par une autre personne ou par d'autres personnes, si vous vous fâchez ou si vous vous mettez sur la défensive, alors qu'habituellement ce ne serait pas le cas, il est fort possible que cette ou ces personnes soient porteur d'énergie négative et que cette énergie s'accroche à votre champ énergétique. C'est la même constatation en cas d’être noir ce qui provoque la même situation.


 LES PARASITES PROVENANT DES PLANS SUBTILS :

    

      A chaque instant, vous agissez sur votre corps énergétique. En effet, par vos pensées, vos paroles et vos actes, vous émettez des informations. Cela devient, s’il y a répétition, une forme-pensée puis un égrégore. Prenons un exemple : si vous êtes malades, si vous êtes en colère, vexé, énervé et j’en passe vous émettez des ondes en rapport avec ces informations. Ces données se stockent automatiquement en un conglomérat dans votre aura. Si vous persistez, ces formes vont se transmuter. On les appelle alors : sangsues, coques, schèmes, lémures. A ce stade, elles vont continuer à vous vampiriser de plus en plus et vont devenir indépendante. Elles vont vous squatter où rester à proximité de vous. Comme elles ont besoin d’énergie pour survivre, elles vont en prendre où elles peuvent : sur vous d’abord, puis ensuite elles se détacheront pour contaminer vos proches (s’ils sont en résonance) qui deviendront passivement victime de ce processus sans s’en rendre compte. Ainsi, le même état émotionnel va se reproduire, se reproduire. C’est une contagion. Les larves en constantes croissances deviennent ainsi de plus en plus dangereuses et influent le mental des personnes qu’elles vampirisent. Les symptômes de leur vampirisation ressemblent très fortement (quasiment trait pour trait) à des états dépressifs.

 
 Qui est concernés ?

 
Tout le monde comme on vient de le voir mais en particulier, les personnes à risques (de basses vibrations, ancrées dans la peur et ses dérivés, avec une aura déchirée ou abîmée), ceux qui s’adonnent à l’alcool, aux drogues, au tabac et ceux travaillant dans les lieux de faibles vibrations : les guérisseurs, les professionnels de la réflexologie ou de l'aromathérapie, kinésithérapeutes, ostéopathes ou dans les hôpitaux, les bars, les commissariats de police, les gares, les abattoirs, etc. Beaucoup de maladies, d'allergies, de chronicités peu à peu invalidantes proviennent de ces parasitages dont le pouvoir est parfois assez détonnant.

 Quelques exemples du bas astral pour information :

  
 
Les petits parasites de l'astral : Les parasites de l'astral sont en généralement le résultat d'ébauches de pensées sombres avec des vibrations basses. Ils ont la forme de serpents, petites pieuvres ou d'insectes, ou de gros vers. Ils aspirent de grandes quantités d'énergie vitale et entraîner leurs victimes vers la dépression nerveuse.
Les larves ou les schèmes : Il s'agit également de parasites astraux (résidus de personnes disparues ou émanation de formes-pensées) mais ils ont comme caractéristique d'amplifier certaines émotions pour s'en nourrir, les poussant vers des pensées pouvant aller jusqu'à l'obsession.
Les élémentaux de la nature : Il s'agit des esprits de la nature. Ce sont des êtres vivants sur d'autres plans mais certain d'entre eux ont la capacité de rejoindre notre plan terrestre. Parfois facétieuses, elles font disparaître puis réapparaître des objets.
Les entités provenant du bas astral : Elles sont malfaisantes et ont comme particularité d'influencer négativement leurs victimes en leur envoyant des pensées sombres, les poussant parfois à réaliser des actes désespérés. Elles ont tendance à se nourrir de l'énergie de personnes ayant une fréquence vibratoire basse, proche de la leur. Citons par exemple : Le Kyste astral ; La méduse astrale ; Le serpent astral ; L'oursin astral ; les reptiliens.
 

Ce n'est pas toujours le cas pour ce qui suit !


LES ENTITES ET LES ESPRITS :

 
Terminons cette liste en citant d'autres êtres car le monde invisible est bien là, juste de l'autre côté du voile.

 
  Ils se manifestent par des bruits, des odeurs, des apparitions, par le rêve, le toucher, des disparitions d'objets ou par déplacements de ceux-ci et le fait d'y croire ou non n'influe que peu sur la vulnérabilité aux perturbations énergétiques d'une personne ou d'un lieu, à la hantise d'une maison ou aux perturbations paranormales et spirituelles. Vous pouvez le remarquer par des changements de température car on sent comme un courant d'air qui passe, alors que les fenêtres sont fermées. Un souffle souvent froid, selon les témoignages ou des oppressions au niveau de la cage thoracique.

 Citons : 

Les entités : Une entité est non humaine, une « présence » immatérielle, généralement mauvaise, faisant partie du monde de l'au-delà. Elle a une nature toute différente de celle de l'homme puisqu'elle est dégagée de toute contrainte physique. Elle est une intelligence, puisqu'elle a une conscience d'elle-même, elle peut aussi souffrir moralement ou être heureuse. Elle peut agir sur les vivants et sur ce qui est matériel. En bas de l'échelle, c'est une boule d'énergie nuisible, souvent hérissée de pointes, de la taille d'une balle de tennis, c'est un parasite mais il y a gradation dans la liste.
 
Les esprits : Ils se manifestent de différentes façons, caresses, pressions sur différentes parties du corps, une main sur l'épaule, des caresses sur le bras ou même un enlacement pour consoler avec une sensation physique très réaliste. Il y a aussi cette sensation très connue, celle d'une toile d'araignée sur la joue, alors qu'aucune toile d'araignée n'est en vue, on nomme cela, à juste titre, une caresse d'ange. Sentir des odeurs d'encens, de fleurs, sauf la rose, sont souvent des signes de la présence d'esprits positifs. Ce sont souvent des personnes décédées qui n'ont pas rejoint le plan astral, qui n'acceptent pas d'être morte ou qui sont trop attachées à la terre et aux biens matériels pour quitter ce plan. Généralement les chiens les sentent et aboient. 

On en trouve différents types :


  • Les servants : Ce sont de petites créatures aussi prénommées élémentaux ou esprits élémentaires ;
  • Les esprits errants : Ils sont aussi appelés spectres ou fantômes. Ce sont des personnes décédées qui ont perdu leur chemin. Elles errent sur les plans terrestres dans le but de se souvenir où elles doivent aller ;
  • Les dames blanches : Ne sont pas forcément du genre féminin. Cela regroupe tous les spectres ayant un but homologue, c'est à dire : interagir avec un automobiliste ;
  • Les Ombres Spectrales : Ce sont des entités errantes qui s'attachent à une personne en particulier parce qu'elle leur rappelle quelqu'un qu'ils ont aimé dans leur vie passée ;
  • Les esprits frappeurs : Ce sont d'anciens habitants de la maison qu'ils hantent. Ils considèrent que les nouveaux locataires sont des intrus qui squattent sa maison ;
  • Les esprits obsesseurs : Il s'agit ici d'un esprit vengeur, qui accomplit une vengeance personnelle sur une ou plusieurs personnes lui ayant causé du tort de son vivant. Ces actions visent à terroriser la victime, l'insulter, provoquer des catastrophes autour d'elle, ou encore attiser la haine des gens qui la connaissent ;
  • Les esprits possesseurs : L'esprit possesseur cherche un nouveau corps pour refaire sa vie parmi les vivants, en dehors du cycle normal des réincarnations. Il a conscience de son état et cherche à se soustraire à son propre destin.


Le bon praticien est celui qui sait et qui peut agir hors de la peur !
 
Le dégagement des entités (stage de perfectionnement).